Dom Juan

 

Avec:

Thierry Surace
Jérôme Schoof
Sylvia Scantamburlo
Elodie Robardet
Eva Rami
Christophe Servas
Frédéric Rubio / Florent Chauvet

Metteur en scène : Mario Gonzalez et Cie Miranda

Accompagné par le Théâtre national de Nice (direction Irina Brook)

Voici la rencontre entre l’univers baroque de la Compagnie Miranda et d’un grand maître de l’art du clown, Mario Gonzalez, au service de l’œuvre intemporelle de Molière, le tout accompagné par le Théâtre National de Nice. Un Dom Juan version burlesque !

Le personnage de Dom Juan est un héros moderne, un anticonformiste, promis à une fin tragique, seul contre tous. Refusant de se repentir faussement, il décide de ne pas rentrer dans la norme, et de rester celui qu’il est. (C’est l’acceptation de soi dans le burlesque !) C’est un peu « l’artiste » maudit, ivre de liberté, qui poussera sa démarche de création jusqu’à son terme, quitte à en mourir.

Mais le burlesque vise le rire à partir de thèmes sérieux, parfois tragiques. Le rire est même l’élément déclenchant, cathartique qui nous permet de regarder le monde avec un œil neuf, complice. Alors, le clown, perdu dans le monde comme dans un cabaret burlesque est peut-être le meilleur représentant « théâtral » de cette mécanique humaine, ridiculement caricaturale et tragique.

Finalement, le burlesque souligne combien le Dom Juan est une pièce sur la liberté, et combien le prix est lourd à payer pour la conserver…